Désintoxication de la langue de bois

Un atelier de Franck Lepage

Parce que les manipulations du langage dans nos relations institutionnelles, politiques (médias, vie politique…) et surtout professionnelles (nouveau management, protocoles, démarche-qualité, évaluations, compétences…) modifient notre perception du monde et plus encore la perception de nos métiers et visent à les détruire, voici un atelier interactif pour identifier les différentes formes de manipulation, s’exercer à les comprendre et à les déconstruire, et imaginer des résistances collectives.

Le 25 avril à 9h30 (durée de l’atelier : 4h)
@ Musée de la vie wallonne – Espace Rencontres, Cour des mineurs, 4000 Liège
Tickets et réservations

Contenu de l’atelier

• Révision des formes de style de la langue de bois : euphémismes (dégâts collatéraux), oxymores (croissance négative), antiphrases (plan de sauvegarde de l’emploi), faux-amis (réforme), anglicismes (coach), sigles (RGPP), technicisateurs (technicien de surface), enjoliveurs (hôtesse de caisse), pléonasmes (démocratie participative), faux-ennemis (charges sociales), etc.
• Analyse des lieux d’élaboration de ces éléments de langage : les « think-tanks », etc.
• Atelier d’écriture de langue de bois : demande de non-projet, dépôt de non-subvention, Ridiculum Vitae, détournements de sigles, traductions, thèmes, on ne dit plus – on dit, fiches de poste en non langue de bois, etc.
• Inventaire de résistances et stratégies concrètes de contre-offensive sur le langage

PAF : prix libre.
Prix libre ne veut pas dire gratuit ! Nous espérons par cette pratique favoriser l’accès à tou-t-e-s à la culture, mais l’animateur doit être rémunéré, la salle payée, etc.

Nombre de places limité.
Accès uniquement sur présentation du ticket.
Tickets : tickets.certaine-gaite.org (paypal et cartes de crédits) ou sur place (9 rue des mineurs 4000 Liège)

Qui est Franck Lepage ?

Franck Lepage, né à Paris le 17 novembre 1954, est un militant de l’éducation populaire, notamment connu pour avoir créé le concept de « conférences gesticulées ».

Il a été jusqu’en 2000 directeur des programmes à la Fédération française des Maisons des Jeunes & de la Culture et chargé de recherche associé à l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire. En 2007, il est l’un des fondateurs de la coopérative d’éducation populaire Le Pavé, auto-dissoute en 2014. Il crée une première « conférence gesticulée » en 2006, un spectacle mêlant des éléments autobiographiques et des références académiques (en sociologie notamment), lui permettant de développer une vision critique du rôle de la culture institutionnelle. Il réitère le principe en 2010 avec une nouvelle « conférence gesticulée » ayant pour thème l’enseignement et l’éducation. Il accompagnera par la suite d’autres personnes au sein de coopératives d’éducation populaires, traitant de divers thèmes liant expérience personnelle et analyse critique dans des « conférences gesticulées ». (d’après Wikipedia)

Franck Lepage vient nous rendre visite les 24 et 25 avril pour un séminaire de deux jours.

Cet événement est à l’initiative de trois étudiants en éducation spécialisée. Il est co-organisé par ces trois étudiants, l’asbl D’une Certaine Gaieté et l’asbl Promotion et Culture, avec le soutien du Centre d’Action Laïque de la Province de Liège, de l’asbl Floral et des Femmes Prévoyantes Socialistes.

Lien vers la conférence de la veille : https://certaine-gaite.org/incultures/

 

Les commentaires sont clos.