François Bijou en concert

François Bijou est à la chanson ce que Zlatan est au football : probablement le meilleur. Personnage pop arty, strass et paillettes, dandy fluo, il vous emmène badiner en ballerines à travers les méandres de son cœur à coups de mélodies catchy et de textes faussement nonchalants. En live, c’est un melting pot de chorégraphies d’aérobic à la Véronique et Davina, de sonorités eighties bubblegum, d’humour décapant et surréaliste, d’appels à la danse, de textes plus touchants et de critique sociale sans avoir l’air d’y toucher. Bref, on ne sort pas indemne d’un concert de François Bijou !

Le 1 mai à 19h45
@Le Manège Fonck, rue Ransonnet 2, 4020 Liège
⚠️ Billetterie sold out

La suite

Rencontre entre Karel Logist, Lisette Lombé & Carl Norac

Qu’est-ce que la vie d’une revue ? Est-ce avant tout une histoire d’amitié ? De textes échangés et publiés ? Par qui ? Pour qui ? Est-ce une tribune pour un collectif ? Un laboratoire pour faire résonner des mots, des idées ? Quelle y est la place des images ? Aujourd’hui, les revues dignes d’intérêt sont nombreuses et, malgré une existence parfois éphémère, plusieurs initiatives ont fait naître une parole plurielle qui contribue à dynamiser le monde de la création littéraire et artistique.

Le 12 mai 2021 à 18h30
Évènement en ligne

stillstanding.certaine-gaite.org

La suite

Un an déjà…

Pour fêter l’anniversaire des 1 an de l’annonce du premier confinement, on vous propose une bande son originale et une promenade parmi les ruines que les (re/dé)confinements et leurs mondes ont laissé sur la ville. Comment s’est-elle transformée ?

Nous répondons à l’appel de Still Standing for Culture en proposant au « Freegow Confinement Entertainement » (Hugo Freegow + Bob le Marin) d’illustrer cette balade en collaboration avec 48FM (prenez votre walkman tuner).

Samedi 13 mars de 14 à 16h
sur 48FM (100.1 en FM)

La suite

Carte blanche: la culture n’est pas une variable d’ajustement !

Sans revenir sur ce qui a mené à la situation que nous vivons actuellement et sur ce qui aurait éventuellement pu l’empêcher, rappelons que la gestion de l’épidémie de Covid-19 en 2020 en Belgique s’est traduite, entre autres, par deux grandes périodes de confinement. Une première instaurée en catastrophe au printemps, puis une seconde arrivée sans surprise à l’automne. Dès le mois de mars, nombre de scientifiques annonçaient déjà que la crise sanitaire durerait probablement deux ans, jusqu’à ce que le virus disparaisse ou que soient trouvés les moyens médicaux pour le soigner ou s’en prémunir. Il s’agissait donc, dès l’été, d’avoir une approche plus prévoyante et anticipative, permettant d’éviter un nouveau confinement.
La suite